Flexibility @Work 2021 : s’adapter au changement pour embrasser l’avenir

Portrait
Frank Ribuot
Président du Groupe Randstad France

En mars 2020 éclatait la pandémie de COVID-19 qui allait bouleverser le monde tel que nous le connaissions jusqu’alors. Si cette période a généré de l’incertitude et de l’isolement, elle nous a montré aussi combien nous sommes capables de résilience et d’inventivité.

Pendant une période de trouble, où il est parfois difficile de garder une vision d’ensemble et de long terme, je crois que tirer les leçons du passé nous aide à imaginer l’avenir. C’est précisément la thématique de notre étude Flexibility@Work 2021 : observer les grandes mutations à l’œuvre dans le monde du travail et entrevoir ce qui nous attend.

Sous l’impulsion des nouvelles technologies, notre façon de travailler évolue rapidement. Lieu de travail, métier, contrat, horaires… La flexibilité s’invite partout, aussi bien du côté des entreprises que des collaborateurs. L’automatisation crée de nouveaux emplois, davantage qu’elle n’en détruit, mais elle appelle aussi à un renouvellement plus fréquent des savoir-faire. Les générations futures devront être en mesure d’apprendre tout au long de leur vie. C’est pourquoi la montée en compétences et les passerelles entre les métiers doivent être au cœur des réflexions, dans tous les secteurs. La collaboration entre les acteurs de l’emploi, publics et privés, me semble primordiale pour nous aider à mieux appréhender les évolutions du marché du travail.

Depuis sa création en 1960, le groupe Randstad s’attache à promouvoir l’innovation sociale à travers la création de nouveaux modèles en matière d’emploi. En France, Randstad est à l’origine du CDI Intérimaire qui offre à la fois la possibilité de multiplier les expériences professionnelles et un statut social parmi les plus protecteurs d’Europe.

L’intérim a également fait ses preuves en matière d’insertion et d’inclusion puisqu’il est aujourd’hui un véritable tremplin vers l’emploi durable pour tous types de métier et toutes catégories d’âge.

Mais si l’inclusion progresse sur le marché du travail à l’échelle mondiale, elle n’est pas encore devenue la norme. Or la discrimination prive les entreprises de talents qui seront indispensables à la croissance économique et à la stabilité sociale de demain. Le secteur des services RH joue un rôle essentiel pour favoriser l’émergence d’un marché du travail protecteur et performant.

En éternel optimiste, je suis convaincu que nous saurons tirer de cette crise des opportunités d’innovation et de progrès qui nous serviront à façonner le futur du travail.

Frank Ribuot

Président du Groupe Randstad France

communauté.

Acteurs et penseurs des mutations à l’œuvre sur le marché du travail, cette plateforme est à vous. Spécialiste des ressources humaines, économiste de l’emploi, expert des nouvelles technologies, chercheur en sciences sociales, recruteur, candidat…venez « travailler demain » avec nous !