24 juin 2014

Les temps de trajet des Français pour se rendre au travail

Les-temps-de-trajet-des-français-pour-se-rendre-au-travail_def

Alors que la qualité de vie et le bien-être au travail sont désormais l’une des principales composantes des politiques de ressources humaines des entreprises, la durée des temps de trajet est de plus en plus prise en compte par les employeurs afin de garantir un équilibre vie professionnelle et vie personnelle à leurs collaborateurs.

Dans une étude réalisée auprès de 6 000 salariés potentiels, le groupe Randstad France a analysé les temps de trajet des Français pour se rendre au travail. Résultat, ils passent en moyenne 23 minutes dans les transports chaque jour pour se rendre sur leur lieu de travail. Sans surprise, ce chiffre explose en Ile de France où la moyenne atteint les 33 minutes par jour et où près d’un francilien sur trois met plus de 45 minutes pour aller travailler, ce qui représente le temps de trajet le plus long. A l’inverse, la Basse Normandie et la Champagne-Ardenne sont les régions où les temps de trajet sont les plus courts avec une moyenne quotidienne de 17 minutes.

Autre fait marquant, plus les salariés sont diplômés, plus leur temps de trajet s’allonge. Ainsi, un titulaire d’un bac +4/5 met en moyenne 28 minutes pour se rendre sur son lieu de travail, contre 24 minutes pour un Bac +2, 19 minutes pour un titulaire d’un CAP et 16 minutes pour une personne ne possédant aucun diplôme. Ce phénomène s’explique principalement par la part importante de cadres qui exercent leur fonction dans de grandes métropoles, notamment en région parisienne, et qui souvent habitent en proche banlieue. Selon l’Insee, l’aire urbaine parisienne accueillerait plus d’1 million de cadres, ce qui représente environ 25% du total national…

Pour remédier à l’allongement des temps de trajet, de nombreuses entreprises misent sur le télétravail. Il concerne 10% à 15% des salariés français et correspond à au moins une journée de 8 heures travaillée dans le mois au domicile. D’après une étude réalisée par le cabinet JLL, 3 cadres sur 4 auraient déjà eu recours au travail à domicile.