Décryptage

Les applications mobiles au service de l’emploi en Europe

Image

Les applications mobiles prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Elles étendent le champ d’action des marques, des produits et des personnes. Elles font évoluer nos façons de communiquer, de travailler, de jouer et d’entreprendre.
L’avènement des smartphones et des tablettes tactiles annonce un bel avenir à ce marché déjà en plein boom.
re.sources fait le point sur les chiffres du secteur et les opportunités d’emploi en Europe.

 

Un marché de plus d’1 millions d’emplois à l’avenir radieux.

Selon le baromètre de l’Institut VisionMobile, le marché des applications mobiles a déjà participé à la création d’1 million d’emplois en Europe ces dernières années. En 2014, les emplois directs de ce secteur sont estimés à 670 000 postes, en progression de 26% par rapport à 2013. 60% de ces emplois directs sont occupés par des développeurs, personnes en charge d’effectuer la réalisation technique et le développement informatique d’applications pour mobiles, smartphones et tablettes.

Parmi les autres emplois directs du secteur, on retrouve des postes en gestion de projet, en marketing, en vente d’applications ou de produits et services associés. Les emplois indirects sont eux liés aux nouvelles pratiques et services que les applications mobiles permettent. Ils touchent tous les secteurs d’activités, notamment la santé ou l’éducation, et ont un impact sur de nombreux métiers.

Apple, rappelait récemment, par la voix de son PDG Tim Cook, que l’entreprise avait participé à la création de 692 000 emplois directs et indirects en Europe essentiellement grâce au lancement de l’App Store depuis 2008. Un chiffre qui vient souligner l’ampleur de la révolution économique que le développement d’applications mobiles est en train de réaliser.

 

Le marché des Applis Mobiles bénéficie d’une croissance hors norme.

L’intérêt croissant des entreprises qui souhaitent disposer de leurs propres applications, couplé à l’engouement du grand public pour le mobile, déclenche un apport massif de capitaux au sein de ce secteur. Le marché mondial des applications mobiles a ainsi progressé de 27% entre 2013 et 2014 pour une valeur totale de 86 milliards de dollars de revenu grâce à la vente de ses applications mais aussi aux produits et services qu’elles commercialisent. Le marché européen suit cette tendance avec des résultats en progression constante : +24% en 2012 et +19% en 2014. Il devrait peser 16.5 milliards de dollars en 2016. Malgré un dynamisme en légère baisse, la progression du secteur reste exceptionnelle.

re.sources_evolution_marches_applications

 

Conséquence logique de la révolution mobile dans les pays émergents, des disparités en matière de croissance entre le marché mondial et le marché européen apparaissent. L’Inde et le Brésil devraient ainsi se placer numéro trois et numéro quatre mondiaux sur les ventes de Smartphones d’ici 2016. Le marché des applications mobiles devrait suivre cette tendance dans ces pays. Si les startups européennes sont parfaitement positionnées sur les marchés occidentaux, elles peinent cependant à s’implanter sur ces nouveaux marchés émergeants, où les acteurs locaux les supplantent naturellement. Leur capacité à exporter leur savoir-faire et à se positionner sur des projets de développement d’application à l’international sera un facteur déterminant pour permettre à l’Europe de rester un poids lourd de ce marché.

 

Le marché des Applications, un véritable levier pour l’emploi.

Alors que de nombreux outils de développement d’applications apparaissent comme par exemple la possibilité désormais de produire des Applis sans écrire la moindre ligne de code, les nouvelles voies de croissance pour ce secteur sont innombrables : applications d’aide au management, tableaux de bords interactifs, applications « propriétaires » ou encore dédiées exclusivement aux services… Le secteur devrait donc logiquement continuer de créer plusieurs centaines de milliers d’emploi dans les prochaines années.

Vision Mobile qui étudie l’économie des apps depuis ses débuts avance même un chiffre : un emploi créé dans l’économie des apps entrainerait la création d’un emploi et demi dans l’économie traditionnelle. Une étude publiée récemment par LinkedIn vient confirmer ce phénomène : les postes de développeurs auraient été multipliés par 142 en cinq ans pour les spécialistes des plateformes IOS et par 199 pour les plateformes Androïd.

Le développement du digital et les innovations liées à la « data » vont accentuer la mutation de notre économie dans les prochaines années et permettre de créer de nouveaux business models. Le développement d’applications mobiles semble bien être une évidente porte d’entrée pour de nombreux acteurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter