Dress Code, Neet, intelligence artificielle et digital workplace… tour d’horizon de la planète RH

Image
Image
Dress code : quand Goldman Sachs fait sa mue
Cela fait déjà quelques années que Wall Street bataille avec les entreprises de Silicon Valley pour séduire les meilleurs ingénieurs et développeurs. Face à un univers perçu comme plus attractif et plus « glamour », les grandes banques américaines se devaient de réagir. Et cette tendance n’échappe pas aux grandes banques d’investissement ! La preuve, Goldman Sachs vient d’assouplir le dress code de ses ingénieurs informatiques. La révolution, on vous dit...
Image
L’Italie, 1er pays européen pour son pourcentage de jeunes “Neet”
Selon un rapport de la Commission européenne sur l’évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe, un jeune italien sur cinq n’aurait ni emploi, ni formation. Frappée par un taux de chômage des jeunes qui atteint des sommets (37 %), l'Italie est donc également le pays d'Europe qui compte le plus de jeunes “Neet”, acronyme anglophone pour "Neither in Employment nor in Education and Training".
Image
L'intelligence artificielle au coeur du digital workplace
L’environnement de travail digital n'est plus uniquement composé de managers et de managés. Les salariés collaborent pour compléter les projets, interagissent avec les clients et les partenaires. L’entreprise est d’ailleurs de plus en plus peuplée par des « employés virtuels » : matérialisés comme des robots ou “bot”, les assistants virtuels s'appuient sur l'IA et la technologie d'apprentissage par machine pour répondre aux requêtes de base. En outre, loin de simplement mettre en oeuvre des technologies, les organisations développent leur utilisation de l’intelligence artificielle et de l’analyse pour comprendre comment ces technologies ont une incidence sur leur performance commerciale.
Inscrivez-vous à la Newsletter