Les réseaux sociaux: un faux-ami pour votre recherche d'emploi?

Image

Alors que selon une récente étude*, 43% des Français trouvent les réseaux sociaux plus efficaces pour décrocher un emploi et semblent préférer Facebook (41%) à LinkedIn (33%), ces derniers devraient se pencher sur le rapport que les employeurs entretiennent avec les réseaux sociaux.

Selon une étude YouGov, c’est vers LinkedIn que les recruteurs se tournent en priorité afin de se renseigner sur les candidats (48% des sondés), devançant ainsi Facebook (46%) qui semble pourtant être le canal privilégié par les Français pour chercher un emploi.

Autre élément que les candidats digital compatible doivent avoir en tête : les réseaux sociaux peuvent être contre-productifs dans la recherche d’un emploi, notamment en donnant une image négative aux futurs recruteurs. L’étude montre en effet qu’1 employeur sur 5 a déjà refusé un candidat en raison de son activité numérique. Parmi les éléments qui freinent les employeurs: les commentaires agressifs (à 75%), les mentions relatives à l’usage de drogues, les fautes d’orthographe (à plus de 50%), la publication de photos inappropriées ou encore l’affichage d’opinion politiques.

Autrement dit, les recruteurs utilisent les réseaux sociaux pour analyser des éléments qui n’ont rien avoir avec les compétences techniques des candidats (hard skills) mais pouvant révéler des comportements en contradiction avec la culture de l’entreprise. Ce qui démontre, s’il le fallait, la prégnance du savoir-être (soft skills) dans les critères recherchés par les entreprises.

*Sondage effectué par e-mailing auprès de 4,5 millions d’inscrits sur la base Qapa.fr entre le 16 et 24 janvier 2018. Profils des personnes interrogées : 50% de femmes et 50% d’hommes. Tranches d’âges : 4% de 18-24 ans, 20% de 25-34 ans, 40% de 35-44 ans, 34% de 45-54 ans et 2% de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

Inscrivez-vous à la Newsletter